lucie-morel-GM5rOTxY1mE-unsplash

L’ORIGINE ET LE SENS DE LA FÊTE DU TRAVAIL

Aujourd’hui c’est la fête nationale de l’agriculture et du travail, certains employés restent chez eux entourés de leurs familles, d’autres du fait de la nature des établissements (entreprises) de leurs patrons ou par nécessité administrative, travaillent. Mais alors, pourquoi un jour férié dédié au travail ? Quelle est l’origine de cette fête nationale ? À partir de quel moment est-elle devenue nationale ? Je vous rapporterai dans les paragraphes suivants les faits historiques qui répondent à ces questions et je comparerai les moments historiques haïtiens et vous laissez vous faire vos propres idées du sens du 1er mai jour de l’agriculture et du travail.

 

Les évènements de Chicago

Tout a commencé en 1886 dans la ville de Chicago, aux États-Unis. Pour les entreprises américaines, leurs exercices comptables et les contrats de travail s’achevèrent le 1er mai. À cette date les ouvriers devaient partir des entreprises qui les avaient recrutés en quête de nouveaux emplois, on appelait ce jour le moving day. À cette époque les employés réclamaient une durée de travail plus favorable de 8 heures contrairement à la durée habituelle qui gravitait autour de 10 à 12 heures de travail par jour. Ils ont choisi de se mobiliser le 1er mai 1886 avec une grève nationale suivie par environ 340 000 employés. Le 3 mai 1886 trois personnes sont tuées dans une manifestation des ouvriers à Chicago par la police. Le jour suivant une marche de protestation contre la tuerie de la veille s’organise. Une dynamite lancée au milieu des policiers provoqua plusieurs morts dans leurs rangs, elle répliqua en tuant environ 4 manifestants. À la suite de ces évènements, 8 militants anarchistes et syndicalistes sont arrêtés, jugés et condamnés à mort (3 d’entre eux ont vu leurs peines commuées en perpétuité). Ces événements suscitent de nombreuses réactions dans le monde en particulier en Europe.

La fête de l’agriculture s’établit en premier

Pendant ce temps en Haïti, Louis Étienne Félicité Lysius Salomon est au pouvoir comme Président de la République et la Constitution de 1879 règne. La fête de l’agriculture est constitutionnelle, sans une date prédéfinie, à partir de la Constitution impériale de 1805 en son article 27.  La date du premier mai a pour la première fois été retenue pour la fête de l’agriculture dans la Constitution de 1816 en son article 34. En 1887, un an après les évènements de Chicago, des révoltes éclatées dans le pays que Salomon réprime. Deux en plus tard, soit en août 1888, il est renversé. Le Président déchu fuit à Cuba puis s’installe en France et meurt le 19 octobre 1888.

 

1er mai journée d’action des travailleurs

L’internationale ouvrière et socialiste (2e Internationale) sur la proposition du français socialiste Raymond Lavigne, choisit le 1er mai comme journée d’action des travailleurs dans le monde en mémoire des évènements de Chicago en 1889. L’année suivante des revendications pour une réduction de la journée de travail à 8 heures se font entendre et sont couronnées de succès. Le 1er mai 1891, à Fourmies, en France une manifestation d’ouvriers se termine avec 9 morts et 35 blessés sous les feux des soldats.

Pendant ce temps, les Présidents François Denys Légitime, Borno Monpoint Jeune et Florvil Hyppolite se succèdent au pouvoir de 1888 à 1896. La Constitution de 1889 organisait à cette époque la vie politique de la nation et ne faisait pas allusion à la fête du travail.

 

Durée du travail de 8 heures

En 1919, le Parlement français vote une loi qui fixe la durée du travail à 8 heures et le 1er mai 1920 comme jour chômé.

Dans la Constitution de 1918 est en vigueur, la fête du travail n’y figure toujours pas. Le Président Sudre Dartiguenave est au pouvoir depuis 1915 à 1922. Haïti est sous occupation américaine.

 

1er mai jour chômé payé

Le 29 avril 1948 le 1er mai devient un jour chômé et payé destiné à commémorer la lutte des travailleurs contre la durée inhumaine du travail de 12 heures et pour les droits des ouvriers.

Au même moment en Haïti, Léon Dumarsais Estimé détient la Magistrature Suprême depuis le 16 août 1946. Il sera renversé par un coup d’État organisé par une junte militaire en 1950. La Constitution de 1946 dite de Dumarsais Estimé est en vigueur depuis le 22 novembre, et enfin la fête du travail est instaurée en son article 139, à la même date de celle de l’agriculture, le 1er mai.

 

1er mai fête du travail ou lutte ouvrière ?

Avant de devenir une fête nationale, le 1er mai était à l’origine d’un jour de combat, celui des travailleurs. Ce fut la date choisie par la 2e Internationale afin d’organiser des grèves à l’échelle internationale pour constituer une force et lutter contre l’oppression et l’exploitation.

Dans notre Haïti de 2021 sous le pouvoir de Jovenel Moïse et la Constitution de 1987 amendée, on peut se demander si le 1er mai devrait être un jour de fête ou un jour pour réclamer plus de travail dans un pays où le chômage est à deux chiffres, le respect du droit du travail et les acquis sociaux des employés pour une meilleure harmonie des deux parties au contrat de travail (patron et ouvrier).

Ce sont ces luttes de plus de cent ans qui ont donné une partie de son essence au Code du travail haïtien et pour les juristes au Droit du travail.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Scroll to Top
×